Ce qui se referme à un endroit, s’ouvre ailleurs/ 2018

Les deux séquences d’animation représentent la fermeture d’un océan et la dérive d’un continent. Les contours de l’océan et du continent sont délimités par un trait bleu dégradé. L’utilisation de l’aquarelle (et donc d’eau) rappelle que les mers et les océans dessinent les contours des continents, faces émergées des plaques tectoniques.

Les séquences d’animation retracent en rythme accéléré des cycles longs et de vastes déplacements.

© 2020 by MAËLLE CORNUT